Cette robe issue du magazine LMV édition 5 (sept-oct 2018) a subit quelques modifications de ma part. Elle est présentée dans le magazine avec des manches courtes et est prévue pour être cousue dans un tissu légèrement extensible. Si vous me suivez depuis un moment, vous le savez très certainement, je suis extrêmement frileuse et il m’est impossible de porter une robe manche courte mis à par en été c’est pourquoi, la première modification que j’ai effectuée a été de rallonger les manches.

En comparant mes mensurations à celles du tableau des mesures de La Maison Victor j’ai pu constater qu’il était nécessaire d’effectuer une gradation entre deux tailles, je suis donc partie de la taille 36 pour pour le haut du corps et les manches et j’ai évolué vers la taille 38 de la taille au bas du corps ainsi que pour le ceinture.


Il m’a aussi été nécessaire de descendre la ligne de taille de 5cm pour que la ceinture se place bien au niveau de ma taille naturelle. Par contre, pour une fois, je n’ai pas rallongé la robe, elle mesure 96,5cm au milieu dos pour mon 1m73.

Au niveau Visuel, je trouvais que l’encolure devant était trop haute, elle formait un bec lorsque je bougeais, de plus la parementure ne tenait pas en place et cela même en ayant faite une piqûre morte tout le long de celle-ci. J’ai donc décousu ma parementure pour creuser l’encolure de 5cm et j’en ai profité pour en modifier la finition par une biais rapporté.
Une fois cette modification effectuée, ma robe se positionne très bien et cela m’a permis de constater qu’il serait nécessaire de rallonger chaque épaules de 1,5cm afin que mes bretelles de sous-vêtements restent bien cachées sur les prochaines robes.

Robe Zaria et gilet MITSUHA de Marguenée

Tissu :
Jersey de coton (de chez mon grossiste)

Patron : Patron “Robe ZARIA” La Maison Victor édition 5 (sept-oct 2018) (De la taille 30 à 48)  Réalisée en taille 36/38

Modifications patron :

  • gradation entre la taille 36 et 38
  • rallonger les manches pour en faire des manches longues
  • ligne de taille descendue de 5cm
  • encolure devant creusée de 5cm
  • finition de l’encolure avec un biais rapporté au lieu de la parementure prévue des le patron


Mon avis :
La robe Zaria a connu un très grand succès lors de la parution de ce magazine et je comprend pourquoi… C’est une robe rapide à coudre, très agréable et facile à porter, qui à mon sens s’adapte à toutes les situations en fonction du tissu choisi et de la manière dont on l’accessoirise. J’apprécie fortement la ceinture qui peut aussi bien se nouer sur le devant (pour cachez certaines petites imperfections du corps) mais aussi dans le dos pour un tout autre look.