Cela fait des années que moi ainsi que tous les membres de ma famille les utilisons. Tout d’abord dans un soucis de réduire nos déchets et notre impact écologique, mais également dans un soucis d’économie.

Pout ma part elles me servent à me démaquiller et à faire la toilette de mon visage le matin, les enfants à se débarbouiller la bouche après chaque repas et à monsieur également pour la toilette du visage (le petit plus de ces lingettes si vous êtes barbu c’est que vous n’aurez pas de peluches dans votre barbe). Vous pourrez également les utiliser pour la toilette du siège de vos bébés, dans ce cas là je vous conseil vivement d’utiliser des lingettes de couleurs différentes ;).


Voici quelques chiffres qui vous illustrerons très bien l’impact de l’utilisation de carré de coton durant 5 années de démaquillage :
5kg de coton ->28000 litres d’eau (pour la culture et la transformation) -> 5kg+emballage de déchets -> 165€ (3 cotons/jour pendant 5ans à 0,03€/coton)

Pour revenir à l’utilité que j’en fais lors de mon démaquillage des yeux, je les utilise avec du liniment, produit que vous pourrez également utiliser pour le change de vos enfants, facilement réalisable soi-même (recette ultra simple eau de chaux+ huile d’olive première pression à froid bio) voici la recette que j’ai trouvé sur le site de Julien Kaibeck (ici) ou alors vous en trouverez facilement en pharmacie ou dans les magasin bio.
Le nettoyage de mon visage est réalisé matin et soir avec une simple lotion micellaire.

J’utilise une lingette pour les yeux et une pour mon visage, je vous conseil vivement de changer de lingette à chaque utilisation pour éviter la prolifération des microbes.
Une fois utilisées je les mets dans un second pochon en attendant de les laver en machine à 60° avec le reste de mon linge et ma lessive habituelle. Avant de les mettre en machine je les place dans un filet de protections que l’on utilise généralement pour le lavage du linge délicat en machine.
Pour le séchage, rien de plus simple, je ne m’amuse pas à les accrocher une à une mais je les laisse dans le filet et le secoue régulièrement pour mélanger les lingettes et permettre à chacune de sécher correctement. Une fois sèches, je les remets dans le pochon et c’est reparti….

Je profite de réalisation de cadeaux à l’occasion d’anniversaires, pour vous faire quelques photos et vous expliquer mon procéder. En général je mets environ 25 lingettes par pochon, que qui permet d’avoir un bon roulement entre chaque lavage.
Pour leurs confection rien de plus simple, même les “non couturières” pourront en réaliser, car aucune couture n’est nécessaire pour les lingettes.

Pour ma part je les ai réalisés dans un tissu éponge coton/bambou double face (un coté velours pour la douceur, un coté bouclettes pour le maquillage récalcitrant) que j’ai trouvé Chez Selftissus. J’ai coupé des carrés de 10cm, (sachant que le minimum de coupe est de 50cm et que la laize est de 150cm cela vous fera 75 lingettes lavables une bonne quantité pour toute votre famille ou une avance pour vos futurs cadeaux)
Et voilà vos lingettes sont prêtes à passer en machine avant leurs première utilisation. Aucune couture n’est nécessaire car le tissu éponge ne s’effiloche pas et ne roule pas sur lui même, je trouve par conséquent , qu’il est inutile de les doubler avec un tissu de coton ou de les surfiler. Il est vrai que ça fait joli dans la salle de bain, mais c’est une perte de temps, une perte de fonction car cela condamne une des faces du tissu et une perte d’argent car cela vous fera un certain métrage de fil pour rien. (tuto vidéo sur ma chaîne YouTube).

Pour la réalisation du pochon, je suis entrain de vous réaliser un tuto vidéo que vous trouverez prochainement sur ma chaîne YouTube.

Tissu :
Lingettes lavables :
50cm de tissu éponge doudou bambou (40% Coton, 20% polyester et 40% Bambou) de chez Selftissus
(pour 75 lingettes)

pochon :
Toile de coton imprimé plumes de chez Tissus de la Mine