Je venais de finir mon test du modèle “Emma” lorsque Marianne alias MarGueNée a demandé qui voudrait bien faire un “tricollectif” avec elle pour tricoter le “gilet Asaki”. Elle était en recherche de motivation pour tricoter son modèle de présentation et nous a proposé de le tricoter avec elle, en échange de quoi, elle nous offrait le patron.

Capture d_écran 2018-09-02 à 12.20.48

N’ayant plus qu’un seul encours sur mes aiguilles, j’ai tout de suite dit “oui”, car j’avais déjà repéré la version enfant de ce modèle, à savoir le gilet “Yotsumie” (de la taille 2 à 12 ans) et la version Bébé , le modèle “Hinami” (de la taille naissance à 18 mois).

Pour revenir à Asaki, il s’agit un petit gilet court (que vous pourrez rallonger à votre guise) avec une des emmanchures raglans et une très belle dentelle de part et d’autre de la patte de boutonnage.

IMG_4954IMG_4956IMG_4944

Ce projet m’a accompagné lors de ma vacances de cet été, la dentelle n’est pas compliquée et se retient aisément après quelques répétitions. Par contre, attention, au débutante, à la manière dont vous tricoterez les mailles jetées au rang retour. J’avais vu dans une vidéo sur youtube qu’il existait deux manières de tricoter les mailles jetées sur le rang envers, on pouvait les tricoter fermées ou ouvertes, selon si l’on voulait un gros ou petit “trous”. Lorsque j’ai débuté Asaki, je me suis souvenue de cette vidéo, dans laquelle il n’y avait pas plus d’explications, et je me suis dit que j’allais les tricoter de manière fermées, car je ne voulais pas une dentelle trop ajourée…

Je peux vous dire que c’était une grosse bêtise, car à la fin du tricot de mon premier écheveaux , je n’étais pas convaincu par le rendu de la dentelle et j’ai demandé à Marianne si elle pensait qu’elle allait s’ouvrir ou blocage, car je la trouvé très fermée et je lui ai expliqué la manière dont je l’avais tricotée. Elle m’a expliqué qu’un jeté ne se tricote jamais fermé sur le rang retour, sinon on appel cela une augmentation torse, que l’on peut retrouver sur la bordure d’un châle…

Par conséquent, j’ai détricoté toute la partie dentelle et je l’ai recommencé en tricotant ces mailles jetées de manière ouvertes, et je suis très contente de l’avoir fait.

Dentelle avec les mailles                    Dentelle avec les mailles
jetées tricotées fermées                      jetées tricotées ouvertes

Pour la laine j’ai utilisé mes premiers écheveaux teints à la main par Angélique alias The Woolly Skein. J’ai complètement craqué sur son travail, j’aime beaucoup les couleurs qu’elle propose, d’ailleurs les coloris de sa dernière update sont magnifiques. Vous pourrez retrouver ses merveilles dans sa boutique Etsy.  La laine est très agréable à tricoter et à porter, elle est bien ronde ce qui a permis à la dentelle et aux mailles de bien se révéler et d’avoir un rendu net. Elle s’est un peu détendu au blocage (1 à 2cm pour les manches et le corps) et a légèrement dégorgé au lavage, mais rien de bien méchant. Ce qui m’a surpris, c’est lorsque j’ai plongé mon tricot dans son bain de lessive, la laine est devenue toute molle et encore plus douce qu’elle était déjà, j’avais l’impression de plonger mes mains dans de la mousse.

J’ai alterné les écheveaux sur 4/5 rangs, à la fin de mon premier écheveaux sur le corps, mais je n’aurais pas eu besoin de le faire, dans le bas du gilet on peut voir sur les photos des endroits ou les “speckels” sont un peu moins présents, mais dans la réalité cela se voit beaucoup moins, c’est ce qui fait le charme du “fait main”.

IMG_4946

Réalisé avec :

  • 265g de The Woolly Skein qualité Fingers crossed (100% mérinos superwash) coloris “Cinnamon Rolls”
  • aiguilles circulaires 3 pour le corps et 2,75 pour les côtes
  • 11 boutons (de mon stock)

Patron : Asaki by MarGueNée Designs (patron Payant) disponible en français sur Ravelry, Taille “S”

Modifications patron :

J’ai rallongé le corps par rapport à ce qui est proposé dans le patron. Mon tricot faisait les mesures suivantes avant blocage :

– corps : 32cm de long à partir de l’emmanchure puis 5cm de côtes

– manches : 43cm de long à partir de l’emmanchure puis 5cm de côtes

J’ai également cintré la taille (diminutions puis augmentations) tous les 8 rangs et j’ai fait 17 diminutions tous les 7 rangs pour les manches puis j’ai continué normalement jusqu’à atteindre la longueur souhaitée.

Ma page projet sur Ravelry

Mon avis :

J’adore ce modèle, il sera parfait sur une petite robe cet automne. Je le recommande vivement et le referais sans hésiter….

C’est toujours un énorme plaisir de tricoter un modèle de Marianne, surtout dans le cadre d’un “tricollectif “ou le coaching mutuel a été très agréable…